Accueil Sports Cyclisme Route

Tour d’Italie: Zakarin s’élève, Roglic et Nibali s’épient

Le profil du Giro s’est enfin départi de sa platitude, engendrant des soubresauts d’émotions dont l’électrocardiogramme des favoris et tifosi avait bien besoin.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Si elle n’a pas chamboulé de fond en comble l’organisation de la hiérarchie (le Slovène Jan Polanc a bien résisté et conservé la maglia rosa), la première étape se terminant au sommet d’un col (l’interminable et inédit Lago Serrù, qui plafonne à 2.237 mètres d’altitude, en surplomb du parc national de Gran Paradiso) a toutefois contraint les ténors à tomber le masque, dans une bagarre opiniâtre qui a causé des dégâts.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs