Accueil Culture

Benoît Delépine sur la suppression des Guignols: «Ça vient de Sarkozy»

Auteur historique de la grande période des Guignols et co-créateur de Groland, Benoît Delépine refuse de croire au scénario catastrophe d’une disparition immédiate des Guignols.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Delépine voit dans la volonté de Vincent Bolloré, patron de Vivendi, de supprimer l’émission historique une manœuvre politique, actionnée par Nicolas Sarkozy.

Les Guignols sont menacés de disparition. Votre réaction ?

Pour l’instant, je n’y crois pas. Et j’ai du mal à y croire. Je suis encore sous le coup. Il y a une réunion de la direction ce vendredi. Ça me paraît tellement dingue. Six mois après l’attentat de Charlie Hebdo, le jour de la mort d’Alain De Greef, on apprend ça. Si c’est de l’humour, il est de très mauvais goût. C’est aberrant.

Et si ça devait être confirmé demain ?

J’attends de voir. Mais si demain il devait y avoir une décision officielle, bien sûr que je me lancerais dans une grande mobilisation.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs