Elections 2019: les 15 enjeux du triple scrutin

La principale question concerne la formation du prochain gouvernement fédéral. Avec, en toile de fond, le fait de savoir si la Belgique sera encore gouvernable dimanche soir. Si la N-VA de Bart de Wever reste incontournable en Flandre, ce que prédisent les sondages, qui voudra entrer en coalition avec elle ? Et quel sera le score du Vlaams Belang ? Les exclusives à l’égard de ces deux partis se sont multipliées ces dernières semaines, essentiellement côté francophone (PS, Ecolo, CDH, Défi, PTB).

Le score des écologistes, francophones et flamands, qu’on annonce déjà grands vainqueurs du scrutin, sera aussi déterminant. Tout comme celui du PS, qui vise une remontada. Et si on repartait pour 541 jours sans gouvernement…

Au niveau régional aussi, les incertitudes sont nombreuses. En Flandre, la N-VA devrait rester largement devant. En Wallonie, le PS restera probablement premier parti, devant le MR et Ecolo. La coalition MR-CDH semble impossible à reconduire. A Bruxelles enfin, selon notre dernier sondage, Ecolo-Groen devrait arriver en tête et obtenir plus de 20 % des voix, devant les socialistes et les libéraux. Verra-t-on du coup deux paysages politiques différents en Wallonie et à Bruxelles ?

Enfin, on votera aussi pour l’Europe dimanche. La grande question à ce niveau est de savoir si la droite radicale populiste dominera ou pas ce scrutin. Pour sa part, la Belgique doit élire 21 des 751 prochains eurodéputés. Les premiers résultats sont attendus dimanche en fin d’après-midi.

A la veille de cette date fatidique du 26 mai, Le Soir a rassemblé 15 questions et a tenté d’y apporter des réponses :

La Belgique fédérale sera-t-elle ingouvernable ?

Va-t-on vivre un dimanche vert ?

Deux paysages politiques différents en Wallonie et à Bruxelles ?

Assistera-t-on à une vague brune en Flandre ?

Le PS réussira-t-il sa remontada ?

Où Charles Michel emmènera-t-il le MR ?

La N-VA pourra-t-elle bloquer Bruxelles ?

Quel sera le premier parti en Wallonie ?

Le PTB va-t-il percer en Wallonie ?

Les mouvements citoyens vont-ils exister ?

Le CDH restera-t-il un parti qui compte ?

Les Listes Destexhe vont-elles percer ?

Les populistes vont-ils dominer les élections européennes ?

Quelle coalition pour gouverner l’Europe demain ?

Elections européennes: comment bien user de sa voix ?

Le direct sur votre mobile

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Sur sa plateforme, NowThis consacre une rubrique à «l’Amérique de Trump».

    NowThis, le «social media» qui défie Trump

  2. Quentin Dupieux résume le film pour Jean Dujardin
: «
Un homme s’en va, on ne sait pas pourquoi, il va acheter une veste et se retire dans les montagnes
».

    Jean Dujardin à propos du «Daim»: «On peut faire des films comme ça aussi en France»

  3. Jean-Marc Nollet.

    Elections 2019: une coalition minoritaire, pas forcément la solution la plus démocratique

Chroniques
  • La crise du livre ne fait que commencer

    Ce mardi, Le Soir consacrait un long article à la baisse de la pratique de la lecture en Belgique. Nul doute que certaines déclarations de Benoît Dubois, qui représente les éditeurs belges francophones, vont être contestées. Le pessimisme est en effet mal vu dans le monde culturel, où l’on pratique l’optimisme de la volonté : si on lit moins de classiques, on lit davantage de littérature de genre ; si les romans reculent, la BD est en expansion ; si le livre papier se vend moins bien, la lecture sur écran explose, etc. En alignant des chiffres implacables et en glissant, au passage, que 35 % des enfants quittent l’école primaire sans comprendre ce qu’ils lisent, Benoît Dubois risque de se faire accuser de mépris ou d’élitisme.

    Je reviendrai à la question scolaire dans d’autres chroniques. Je voudrais simplement ajouter, ici, que Benoît Dubois me paraît bien optimiste quand il pronostique un nouveau recul de la lecture en raison des faibles compétences des...

    Lire la suite