Accueil

Élections 2019: Bart De Wever veut éviter à tout prix que la gauche ne parvienne au pouvoir

Le bourgmestre d’Anvers a également tenté de défendre le bilan gouvernemental régional des 5 dernières années, évoquant une « Flandre qui va mieux qu’il y a 5 ans ».

Temps de lecture: 2 min

Le président de la N-VA Bart De Wever a répété samedi lors de la journée des familles de son parti, son message depuis le début de la campagne électorale : il faut absolument éviter que la gauche ne parvienne au pouvoir, selon lui, et la N-VA est le parti tout désigné pour contrer « une domination rouge et verte depuis la Wallonie ».

Face aux partisans rassemblés au parc animalier de Planckendael, le bourgmestre d’Anvers a tenté de défendre le bilan gouvernemental régional des 5 dernières années, évoquant une « Flandre qui va mieux qu’il y a 5 ans ». Qualité de l’enseignement, lutte contre l’immigration illégale et le trafic d’êtres humains sont parmi les priorités pour la prochaine législature à la Région, a répété Bart De Wever.

Charles Michel ne ferme pas la porte à la N-VA : « Ceux qui expriment des exclusives sont hypocrites »

« Dans cette campagne, chaque élément était un thème en soi, mais pour moi il n’y en a qu’un : le choix entre la gauche ou le centre-droit. Tout le reste en découlera », a résumé l’homme fort des nationalistes flamands.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Clodong André, samedi 25 mai 2019, 22:12

    La Belgique a surtout besoin de réduire ses coûts institutionnels avant toute choses. Le reste peut attendre.

  • Posté par Claeys Alain, samedi 25 mai 2019, 17:41

    Plankendael ? Et on ne les a pas tous gardés ? Dommage !

  • Posté par Claeys Alain, samedi 25 mai 2019, 17:41

    Plankendael ? Et on ne les a pas tous gardés ? Dommage !

  • Posté par Reginster Jean-luc , samedi 25 mai 2019, 16:30

    S'il avait vraiment cette priorité en tête, il aurait dû éviter d'hérisser en permanence ses partenaires flamands au gouvernement fédéral et le coup de Jarnac donné à son seul partenaire francophone en fin de législature. Moins habile qu'on ne le pense, Bart De Wever, ou parfait hypocrite ? Allez savoir. Mais s'il échoue, il ne pourra que s'en prendre à lui-même.

Plus de commentaires

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs