Les frères Dardenne récompensés à Cannes avec «Le jeune Ahmed»: «Ce film est une ode à la vie» (photos)

Les frères Dardenne de retour sur la Croisette © AFP
Les frères Dardenne de retour sur la Croisette © AFP

Les frères Dardenne ont remporté, samedi soir lors de la cérémonie de clôture du Festival de Cannes, le Prix de la mise en scène pour « Le Jeune Ahmed ». Le cinéma belge francophone s’est distingué à plusieurs reprises lors de la cérémonie de clôture du 72e Festival de Cannes.

Festival de Cannes : la Palme d’or revient à Bong Joon-ho pour « Parasite » (photos)

« Ce film est une ode à la vie », a déclaré sur scène Luc Dardenne, aux côtés de son frère Jean-Pierre. « Alors que le populisme identitaire et les crispations religieuses montent, nous avons souhaité filmer un appel à la vie, ce qui est aussi la vocation du cinéma. »

Le palmarès de la 72e édition du Festival de Cannes en images

« Très heureux »

« C’est un prix que nous n’avions jamais eu et nous en rêvions un peu », a poursuivi Luc Dardenne en conférence de presse à l’issue de la cérémonie. « On est très heureux d’avoir ce prix. L’acteur principal, on lui doit beaucoup. Beaucoup à son apparence et à son sens du rythme inné. »

« Comme disait Truffaut, on ne dirige pas un enfant (…) mais il nous a beaucoup surpris. C’était formidable qu’il soit tout le temps dans le juste », a renchéri Jean-Pierre Dardenne.

Découvrez tout le palmarès

Leur regard sur l’islam radical

Avec « Le Jeune Ahmed », sorti en salles mercredi, les Dardenne posent leur regard sur l’islam radical, à travers le parcours d’Ahmed, un préadolescent endoctriné par un imam fondamentaliste.

Le duo, habitué de la Croisette, a présenté neuf films à Cannes depuis 1996, le premier à la Quinzaine des réalisateurs et les huit autres en compétition, notamment « Le Silence de Lorna » (2008), « Le Gamin au vélo » (2011), « Deux jours, une nuit » (2014) ou plus récemment « La Fille inconnue » (2016). Mais aussi « Rosetta » en 1999 et « L’Enfant » en 2005, qui lui ont valu des Palmes d’or.

Pourquoi les films des frères Dardenne sont faits pour Cannes

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous