Les frères Dardenne récompensés à Cannes avec «Le jeune Ahmed»: «Ce film est une ode à la vie» (photos)

Les frères Dardenne de retour sur la Croisette © AFP
Les frères Dardenne de retour sur la Croisette © AFP

Les frères Dardenne ont remporté, samedi soir lors de la cérémonie de clôture du Festival de Cannes, le Prix de la mise en scène pour « Le Jeune Ahmed ». Le cinéma belge francophone s’est distingué à plusieurs reprises lors de la cérémonie de clôture du 72e Festival de Cannes.

Festival de Cannes : la Palme d’or revient à Bong Joon-ho pour « Parasite » (photos)

« Ce film est une ode à la vie », a déclaré sur scène Luc Dardenne, aux côtés de son frère Jean-Pierre. « Alors que le populisme identitaire et les crispations religieuses montent, nous avons souhaité filmer un appel à la vie, ce qui est aussi la vocation du cinéma. »

Le palmarès de la 72e édition du Festival de Cannes en images

« Très heureux »

« C’est un prix que nous n’avions jamais eu et nous en rêvions un peu », a poursuivi Luc Dardenne en conférence de presse à l’issue de la cérémonie. « On est très heureux d’avoir ce prix. L’acteur principal, on lui doit beaucoup. Beaucoup à son apparence et à son sens du rythme inné. »

« Comme disait Truffaut, on ne dirige pas un enfant (…) mais il nous a beaucoup surpris. C’était formidable qu’il soit tout le temps dans le juste », a renchéri Jean-Pierre Dardenne.

Découvrez tout le palmarès

Leur regard sur l’islam radical

Avec « Le Jeune Ahmed », sorti en salles mercredi, les Dardenne posent leur regard sur l’islam radical, à travers le parcours d’Ahmed, un préadolescent endoctriné par un imam fondamentaliste.

Le duo, habitué de la Croisette, a présenté neuf films à Cannes depuis 1996, le premier à la Quinzaine des réalisateurs et les huit autres en compétition, notamment « Le Silence de Lorna » (2008), « Le Gamin au vélo » (2011), « Deux jours, une nuit » (2014) ou plus récemment « La Fille inconnue » (2016). Mais aussi « Rosetta » en 1999 et « L’Enfant » en 2005, qui lui ont valu des Palmes d’or.

Pourquoi les films des frères Dardenne sont faits pour Cannes

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BRITAIN PARLIAMENT EU BREXIT

    Brexit: l’Union européenne attend que Londres lui communique ses intentions

  2. d-20191019-3WR6J0 2019-10-19 19:03:55

    Ahmed Laaouej, président du PS bruxellois

  3. «
Le corps des femmes reste un champ de bataille partout, que ce soit en France, au Maroc, mais aussi aux États-Unis, en Argentine...
», juge Leila Slimani.

    Leïla Slimani: «Le corps des femmes reste un champ de bataille partout»

La chronique
  • Hommage à la Catalogne

    Avant d’écrire 1984 (qui terrifie par son incroyable actualité), George Orwell avait participé à la guerre d’Espagne, plus particulièrement aux batailles livrées en Catalogne en 1936-1937 face aux troupes franquistes. Ceux qui s’intéressent à l’actualité politique catalane feraient bien de se plonger dans son Hommage à la Catalogne (republié chez 10/18), qui livre encore quelques clés pour comprendre cette région singulière et ses rapports avec le reste de l’Espagne.

    Ainsi, cette phrase : « Dans cette guerre, on eût dit que c’était toujours à qui manquerait l’autre ». N’est-ce pas un résumé laconique mais implacable de l’incompréhension historique entre l’Espagne et sa région la plus remuante et de l’échec des gouvernements successifs de Madrid et de sa justice ?

    Un pouvoir central qui privilégie systématiquement à la politique de la main tendue celle de la main sur la figure.

    L’Espagne, devenue...

    Lire la suite

  • Wallonie: le dernier des travaux de Di Rupo

    Ce n’est pas nécessairement un tsunami qui se prépare, mais le changement de présidents à la tête des partis francophones est un très grand chambardement. Ceux qui ont vécu depuis vingt ans avec Elio Di Rupo président du PS et grand manitou francophone, ceux qui ont grandi avec Olivier Maingain président de Défi et grand imprécateur francophone, devront changer de logiciel. On mesure l’ampleur de la révolution quand on ajoute la disparition, officielle du moins, du concept « Michel/Reynders » à la tête du MR, après le...

    Lire la suite