Elections européennes en France: selon les premières estimations, Macron perdrait son pari face à Marine Le Pen

Elections européennes en France: selon les premières estimations, Macron perdrait son pari face à Marine Le Pen

En France, alors que l’on redoutait une forte abstention, la participation aux élections européennes était en nette hausse (plus huit points) en fin d’après-midi par rapport au dernier scrutin de 2014. La participation pourrait dépasser 50%. Mais sur base des premières estimations à la sortie des urnes, cette participation ne semble pas avoir profité au président Emmanuel Macron.

Selon les premières indications, la liste Renaissance (LREM et MoDem) emmenée par l’ancienne ministre Nathalie Loiseau arriverait derrière celle conduite par le jeune Jordan Bardellla pour le Rassemblement national. L’écart serait de un à deux points. L’extrême droite est donnée entre 23 et 24% alors que la majorité aurait un score de 22% environ.

Si ces estimations étaient confirmées, ce serait une défaite pour le locataire de l’Elysée. Emmanuel Macron s’était lui-même fixé cet enjeu : battre à tout prix le Rassemblement national pour trouver un nouvel élan, en Europe comme en France.

En s’investissant personnellement dans la campagne, le président semble avoir obtenu l’effet inverse à celui recherché. Il a mobilisé contre lui les adversaires qui ont saisi l’occasion de le sanctionner.

Les Verts créent la surprise avec 13% environ. Ils devancent la liste LR conduite par le jeune philosophe François-Xavier Bellamy qui n’arrive qu’autour de 8%. La France insoumise est pointée à 7%. Les socialistes, conduits par Raphaël Glucksmann, franchiraient de justesse la barre des 5% leur permettant d’obtenir des députés au parlement européen.

Près de 47 millions d’électeurs sont appelés à désigner les 79 eurodéputés français, soit cinq de plus qu’en 2014, après la décision du Royaume-Uni de quitter l’Union européenne. Les cinq derniers élus devront toutefois attendre que le Brexit soit effectif pour siéger.

Le Parlement européen compte au total 751 membres, élus par les quelque 427 millions de citoyens des 28 pays de l’Union.

Partout dans l’Union européenne, les résultats officiels ne seront publiés qu’à 23h, heure de clôture du scrutin en Italie, avec les premières estimations prévues dès 20h.

Les dernières informations en direct

Les dernières informations des élections 2019 sur mobile

Tous les résultats des élections 2019

Résultats des élections fédérales

Résultats des élections régionales à Bruxelles

Résultats des élections régionales en Wallonie

Résultats des élections régionales en Flandre

Résultats des élections européennes

Résultats des élections: les voix de préférence

Résultats des élections, parti par parti

Résultats des élections, province par province

Résultats des élections par circonscription

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. COP25 à Madrid

    COP25: un échec pour le multilatéralisme et pour le climat

  2. «
Il est temps maintenant d’arrêter les postures disant qu’on veut bien négocier mais qu’on ne négocie pas réellement.
» © Mathieu Golinvaux.

    Sabine Laruelle (MR): «PS et N-VA doivent tomber les masques»

  3. Anna Karina, en 2018.

    Anna Karina, première muse de Godard, ne chantera plus sous le soleil

La chronique
  • Champagne ou Kidibul?

    Chez Elio D., on se frotte les mains. Le fils prodige a jeté l’éponge. C’est pas demain la veille qu’on effacera des tablettes le joli nom du dernier premier ministre socialiste wallon. Le dernier et peut-être l’ultime comme le lui a promis Père Noël – dont les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

    Chez Paul M., on débouche aussi le Kidibul. Pendant un mois de mission royale, le fiston a prouvé, à défaut de mettre sur pied un gouvernement, qu’il était désormais le seul chef rouge et même qu’il occupait tout l’espace francophone.

    Rue de Naples, avec l’arrivée du fils prodigue, on se prépare à tuer le veau gras. Grâce à lui, les Bleus ont retrouvé leurs couleurs. Président, informateur, tout s’emballe. Dans la foulée, il a déjà promis au roi de glisser sous son sapin, un gouvernement pesé, emballé (cadeau) et ficelé. Georges L.B. en sera à la fois le Premier, comme son papa Charles M., et le vice-Premier et ministre des Affaires étrangères, comme son oncle Didier....

    Lire la suite

  • Le roi, l’enfant et la justice

    A l’entame de la procédure, lorsqu’en 2013 Delphine Boël saisit les tribunaux pour contester la paternité de Jacques Boël et se faire reconnaître fille d’Albert II, d’aucuns se sont interrogés sur l’indépendance de la Justice dans pareil contexte : un ex-Roi traîné devant les juges pour se voir contraint de reconnaître l’existence d’une fille naturelle présumée. Lesdits juges oseraient-ils tenir tête à ce roi venant d’abdiquer, le forcer à réaliser un test...

    Lire la suite