Elections européennes: la participation en hausse en France comparée à 2014

Emmanuel Macron et sa femme vote ©AFP
Emmanuel Macron et sa femme vote ©AFP

Le taux de participation aux élections européennes en France s’est élevé dimanche à 12h à 19,26 %, 3,5 points au-dessus du scrutin de 2014 à la même heure (15,70 %), a annoncé le ministère de l’Intérieur. C’est dans l’Indre que les Français ont pour l’heure le plus voté (26,33 %), et à Paris que la participation est la plus faible (11,35 %).

Nouveauté cette année : le scrutin se déroule dans le cadre d’une circonscription nationale. Fini le découpage en huit circonscriptions régionales qui était en vigueur depuis 15 ans, et place à des listes nationales. C’est un moyen selon le gouvernement d’« intéresser » les Français à ce vote, et cela peut favoriser la participation.

En France à 12h, la participation a augmenté – mais dans des proportions variables –, dans presque tous les départements par rapport à 2014, à l’exception des Hautes-Pyrénées, du Tarn, des Hauts-de-Seine, de Paris et du Val-de-Marne, tous en léger recul autour d’un point ou moins.

Si le Parlement n’a cessé d’accroître ses pouvoirs depuis 2004, le scrutin est généralement marqué par une faible participation (42,6 % en 2014), particulièrement spectaculaire à l’Est. La Slovaquie avait battu le record il y a cinq ans avec seulement 13 % de votants.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous