Gilets jaunes à Bruxelles: 350 arrestations à la Gare du Nord, la situation est rentrée dans l’ordre

©Belga
©Belga

La police est intervenue ce dimanche en début d’après-midi à la gare du Nord de Bruxelles pour contenir une manifestation non autorisée des gilets jaunes. Quelque 350 arrestations ont eu lieu. « Un appel à manifester circulait depuis quelques semaines sur les réseaux sociaux, alors que les électeurs de 21 Etats membres de l’UE votent ce dimanche pour renouveler le parlement européen », a commenté la commissaire Ilse Van de Keer, porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles.

Des gilets jaunes sèment le trouble à Bruxelles le jour des élections (photos)

« Au total, à peu près 250 manifestants ont répondu à l’appel, mais les organisateurs n’avaient pas demandé d’autorisation. La police est donc intervenue pour contenir le rassemblement. Des fouilles systématiques ont été effectuées et des divers objets, comme des fumigènes, ont été saisis. Par la suite, la police a encerclé les manifestants pendant qu’ils se déplaçaient dans le centre-ville. Quelques dizaines de personnes ont été interpellées et conduites dans des bus. »

Un petit groupe d’individus a alors réussi à s’extraire du groupe principal. Il a emprunté plusieurs axes de centre-ville pour arriver devant le siège du Parti Socialiste, boulevard de l’Empereur, où se préparait la soirée électorale. « Des barrières Nadar se trouvaient sur les trottoirs et ils les ont empoignées avant de les jeter », poursuit la commissaire. « Il n’y a eu que des dégâts limités. Ils ont aussi arraché des affiches publicitaires. Nous les avons reconduits vers la gare du Nord afin qu’ils reprennent le train. En milieu d’après-midi, la situation était sous contrôle. »

> Des projectiles lancés contre le siège du PS, plusieurs interpellations (vidéo)

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous