Le cordon sanitaire rompu? La RTBF s’explique

Presse-papier01

Le cordon sanitaire a-t-il été rompu par la RTBF lors de la soirée électorale ? Dans le journal parlé de 13h et de 19h, le président des jeunes du Vlaams Belang a pu s’exprimer au micro de la chaîne publique. Ses propos ont ensuite été mis en contexte par une journaliste.

« Diffuser une interview d’un représentant de l’extrême droite sur les ondes de la RTBF ne signifie pas forcément qu’on rompt le cordon sanitaire » en place depuis 1991, explique la RTBF sur son site internet.

Ce cordon exclut les représentants et les militants de partis d’extrême droite « de toute interview en direct », précise la chaîne. La nuance est là : les propos du président des jeunes du VB n’ont en effet pas été diffusés en direct et ils ont par ailleurs été mis en contexte.

Jean-Pierre Jacqmin, le directeur de l’information, rappelle que le but de la RTBF « n’est certainement pas de ne plus rien diffuser qui émane de l’extrême droite ni de faire comme si elle n’existait pas ».

Et au « Soir » ?

Un cordon sanitaire est également respecté par la rédaction du « Soir », qui ne donne pas la parole (pas d’interview) directement à un élu ou représentant de l’extrême droite. L’extrême droite n’est pas pour autant ignorée  : les propos sont systématiquement remis en contexte.

> Tous les résultats des élections fédérales, régionales et européennes 2019 (carte interactive)

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous