Accueil Élections fédérales 2019

Elections 2019: Tom Van Grieken, l’homme qui rend le Belang «fréquentable»

En cinq ans, le jeune président est arrivé à faire d’un parti moribond la deuxième formation de Flandre. Sans rompre avec le passé, en envoyant des signes de modération.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 3 min

Mais qui a entendu parler de Tom Van Grieken en Belgique francophone ? Pas grand monde. Et pourtant, c’est cet homme qui, en cinq ans, sera parvenu à redresser le Vlaams Belang. Il en prend les commandes en 2014, alors que le parti touche le fond. Le soir des élections, le parti d’extrême droite ne remporte plus que 5,6 % des suffrages. Un résultat symbolique quand on sait qu’en 2004 encore, près de 25 % des Flamands avaient voté pour le parti de Filip Dewinter. Au moment où il prend les rênes du parti, personne ne croit en lui, on l’appelle « l’enfant soldat ». Il a alors 27 ans.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Michiels Laurence, lundi 27 mai 2019, 13:11

    Le Vlaams Belang a repris ses voix perdues, en 2003 et en 2007 ils avaient déjà près de 12% des voix nationales et 17/18 sièges à la Chambre.

Aussi en Élections fédérales 2019

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs