«Le PTB a réalisé une percée rouge vive», se réjouit Raoul Hedebouw

©Belga
©Belga

Je peux vous dire avec une grande fierté que le PTB est le parti qui a réalisé une percée majeure, une percée rouge vive, en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie ! » s’est félicité Raoul Hedebouw, porte-parole du PTB, ce dimanche soir, au QG du parti avant la fin du dépouillement de tous les résultats.

« C’était un objectif majeur, celui d’enfin réalisée notre entrée à partir de la Flandre. Et on a fait énormément d’effort parce que pour nous la solidarité cela veut dire quelque chose. Nous sommes encore un parti national. Nous sommes un parti qui voulait montrer qu’il était possible d’opérer une percée en Flandre en concentrant nos forces, en concentrant notre solidarité et c’est avec un grand plaisir que j’annonce que la province d’Anvers enverra deux députés fédéraux dont notre président Peter Mertens au parlement et deux élus aussi au parlement flamand à partir d’Anvers et un député à partir du Limbourg », se réjouit Raoul Hedebouw.

► Ecolo et le PTB en nette progression à Bruxelles, le PS et le MR à la traîne

En ce qui concerne Bruxelles, une percée majeure est à enregistrer. Pour la Wallonie, les chiffres définitifs ne sont pas encore tombés mais le PTB enverrait 5 ou 6 députés au parlement fédéral.

« Nous sommes le deuxième vainqueur de ces élections », se félicite le président du PTB

« Nous sommes le deuxième vainqueur de ces élections ». C’est en ces termes que s’est adressé Peter Mertens, le président du PTB (PVDA en Flandre), à ses militants. Il s’est montré très satisfait puisqu’il apparaît que le parti d’extrême gauche a atteint le seuil électoral en divers endroits et qu’il est dès lors autorisé à envoyer des représentants à la Chambre et au Parlement flamand.

► Tous les résultats des élections fédérales, régionales et européennes 2019 (carte interactive)

Le direct sur mobile

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous