Accueil Opinions Éditos

Elections 2019: un dimanche noir, un tsunami politique, un pays désarticulé

Vous avez bien lu : la N-VA et le Vlaams Belang sont désormais les deux premiers partis. Un gâchis. Un tsunami.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 4 min

La Flandre vient ce dimanche d’ajouter une tache sur la carte noire de l’Europe. Ceux qui croyaient avoir réduit l’extrême droite à néant au nord du pays ne doivent pourtant pas faire les surpris : notre dernier sondage montrait cette forte montée en puissance. « Dimanche pourrait être noir, mais qui s’en soucie ? », écrivions-nous alors, hélas, à raison.

Aujourd’hui, nous voilà le nez contre le mur, et quel mur !

Il ne s’agit pas de stigmatiser les électeurs de ces partis. À travers l’Europe, ils disent quelque chose que nous devons entendre et auquel surtout nous devons répondre. Mais écouter l’électeur des partis extrémistes ne justifie jamais de trouver fréquentables ceux qui exploitent leurs émotions et leurs colères.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, mardi 28 mai 2019, 18:30

    Après avoir vu ce qui se passait à la gare du Nord, le résultat du VB est tout à fait normal. Enfermer les illégaux est une mesure salutaire afin d'éviter le retour d'endroit comme la gare du Nord, le parc Maximilien et pas si loin de nous la France.

  • Posté par Bricourt Noela, mardi 28 mai 2019, 7:37

    Si mes parents étaient encore vivants, ils seraient aussi déçus que je ne le suis. Mon père, réfractaire pendant la seconde guerre mondiale m'a inculqué que l'on devait être solidaire; qu'il fallait faire de bonnes études, travailler pour être autonome et toujours être capable d' assumer. Ce ne fût pas simple du tout. Et voilà qu'une bande de racistes osent dire qu'ils en veulent encore plus pour leur petit confort sans se préoccuper le moins du monde du fait que leurs "idées" sont dégueulasses et le mot est faible . Ils n'ont même pas l'excuse de la pauvreté.

  • Posté par delpierre bernard, mardi 28 mai 2019, 16:26

    "Faire de bonne études, travailler pour être autonome , être capable de s'assumer" , voilà qui figure aussi dans les programmes de la NVA et du VB...Pourriez-vous expliquer le rapport avec le terme "racisme" surgi de nulle part;;; et aussi en quoi les principes de votre père bons pour la prospérité de la société flamande ne devraient pas être suivis au sud... pour nous sortir de l'assistanat permanent conséquence des mauvais choix opérés depuis des décennies (après la fermeture des charbonnages, la réduction des 'activités sidérurgiques et verrières, etc..) et l'inadaptation de l'enseignement à la révolution numérique. ..que ne compensent pas les résultats (trop faibles) engrangés par le plan Marshall.

  • Posté par SERVAIS Jean-Paul, mardi 28 mai 2019, 7:07

    Très très déçu. Bien que partageant les idéaux, et les constats des Verts, j'explique, en le déplorant, que le souvenir de la gestion irresponsable passée de Mr Nollet, et ses propositions-exigences irréalistes actuelles ait une fois de plus (cfr 2014) fait fuir une partie de l'électorat à l’extrême opposé. Juste pour faire contrepoids. Voilà ce qui se passe quand on se permet de donner des leçons, alors qu'on laisse derrière soi des casseroles (le photovoltaïque) toujours pas solutionnées depuis. En gros, l'ultra-vert de Mr Nollet a nourri le compost ultra-brun. J'espère que les Verts vont enfin comprendre que le radicalisme entraîne le radicalisme opposé et se montrer plus réalistes et pragmatiques pour la prochaine législature. Si c'est encore possible.

  • Posté par Stinglhamber Xavier, lundi 27 mai 2019, 22:16

    Comment en ces jours sombres ne pas penser à mes parents, grands-parents et ceux qui au sein de notre famille (je suis arrière petit-fils de Léon Delacroix, notre 1er Premier Ministre) se sont toujours battus pour la Démocratie et pour la Belgique. Comment leur expliquer que nous en sommes arrivé là !! Et comment l'expliquer à mes petits-enfants ?? La peste brune est de retour et je me sent RESPONSABLE de ce chaos.

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs