Accueil Élections fédérales 2019

Elections 2019: le CDH évite le pire, pas le déclin

Sauf à Namur à la Chambre, fief du président Maxime Prévot, le CDH recule partout. De 3 ou 4 % souvent, bien plus en Luxembourg. Mais il ne passe nullement sous le seuil électoral.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 3 min

On prédisait le pire au CDH, particulièrement à Bruxelles. Puisque certains sondages le voyaient même, dans la capitale, sous le seuil électoral de 5 %. Le pire n’est pas arrivé, les centristes font mieux que ce que leur annonçaient les baromètres. Mais les humanistes sont loin de pouvoir pavoiser. Car ils perdent des plumes partout, sauf dans le Namurois.

A la Chambre, avec 10,8 % (-2,2 %), le CDH perd 3 sièges, il ne lui en reste que 6. Et partout en Wallonie, il recule à la Région, de 3 à 7 %. Pour atteindre globalement 11,9 % (-3,3 %), ce qui lui coûtera 3 sièges. Au fédéral, il n’y a qu’en province de Namur, fief du président Maxime Prévot, que les humanistes progressent légèrement : +1 %. Dans son fief, le canton de Namur, Maxime Prévot gagne même 4,4 % par rapport au score du CDH en 2014. Il est donc bien élu député fédéral (réalisant, de loin le meilleur score de la province).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Élections fédérales 2019

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs