Accueil Société

Épidémie de rougeole à Lantin: le procès de l’assassinat de Valentin pourrait être suspendu 10 jours

Un médecin légiste a été requis par la cour d’assises.

Temps de lecture: 1 min

La cour d’assises de Liège a requis le médecin légiste Philippe Boxho afin qu’il puisse examiner la possibilité de poursuivre les débats alors que quatre des cinq accusés du meurtre de Valentin sont actuellement détenus à Lantin, où une épidémie de rougeole est suspectée puisque plusieurs cas ont été déclarés.

Le médecin devra rendre un rapport pour 14 heures afin que des dispositions soient prises. Le procès pourrait être suspendu au minimum une dizaine de jours, c’est-à-dire la période d’incubation de la maladie, si c’est vers cette option que l’on se dirige. Cette possibilité n’est cependant pas souhaitée tant du côté des parties civiles que du côté de la défense et du ministère public. Si le procès devait se poursuivre, la présidente Urbain a expliqué à la jurée enceinte qu’elle devrait signer une décharge si elle choisissait de rester.

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko