Accueil Monde

France: Emmanuel Macron n’a pas tout perdu

Le président s’incline certes devant le Rassemblement national. Mais la recomposition politique entamée à la présidentielle se poursuit. A son avantage.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

Emmanuel Macron a certes manqué son pari, celui de hisser son parti en tête du scrutin. Il s’incline (avec 22,4 % contre 23,3 %) devant le Rassemblement national. Mais l’Elysée n’a pas tout perdu. Loin de là.

Après sept mois de crise des gilets jaunes, il ne subit pas de débâcle. Mieux : le big bang opéré depuis la présidentielle il y a deux ans continue de susciter des répliques. En dramatisant l’enjeu et en faisant de l’élection un duel entre « progressistes » et « populistes », le chef de l’Etat a fixé le nouveau paysage politique à son avantage : un jeu à deux.

La République en marche finit de pulvériser les anciens partis de gouvernement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs