Accueil Économie Consommation

L’Afsca a rappelé trois fois plus de produits en 2018 qu’en 2017

Les rappels de l’Agence chargée de la sécurité des aliments vont crescendo. La qualité des denrées en vente chez nous reste pourtant stable. Mais l’Afsca se montrerait bien plus zélée.

Temps de lecture: 2 min

La situation a-t-elle tendance à « sérieusement se détériorer en matière de sécurité alimentaire » ? C’est ce que se demande Test Achats dans son magazine de juin. L’association de consommateurs s’inquiète en effet de la véritable explosion des chiffres en matière de rappels de denrées, effectués par l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire – comprenez les demandes adressées aux clients de ne pas consommer des aliments représentant un risque pour la santé. Alors qu’ils étaient de 53 en 2016 et en 2017, les rappels ont bondi jusqu’à 171 l’an dernier, soit une augmentation de… 222 % !

L’Afsca nous confirme ces données et les détaille. En 2018, 78 cas étaient liés à un risque microbiologique (comme la présence de la bactérie E. Coli dans de la viande), 61 à un risque chimiques (par exemple des traces de pesticides à un taux inadmissible sur des fruits) et 32 à un risque physique (comme des débris de verre dans de la compote de pomme). L’agence fédérale corrobore aussi les chiffres de Test Achats concernant les avertissements, pour la plupart liés à une indication déficiente de 14 allergènes potentiellement présents dans des préparations. Là, les cas sont passés de 24 en 2017 à 49 en 2018, soit plus du double. On notera que la tendance semble se confirmer cette année avec déjà 62 rappels et avertissements, rien qu’entre janvier et mars.

► Pas de panique, la nourriture vendue en Belgique reste excellente. Alors, excès de zèle? Notre analyse est à lire sur Le Soir+.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Le panais, légume-racine au succès retrouvé

Sa racine est appréciée pour son goût légèrement sucré. Pourtant, pendant des années, le panais a été boudé. Dans l’assiette, on a tendance à le retrouver en purée. Il se décline cependant sous bien d’autres formes.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb