Élections 2019: «Pas question d’envisager des partis non démocratiques comme le Vlaams Belang ou le PTB», prévient Charles Michel

Élections 2019: «Pas question d’envisager des partis non démocratiques comme le Vlaams Belang ou le PTB», prévient Charles Michel

Invité lundi soir sur le plateau de RTL, Charles Michel dit craindre que « la situation ne soit compliquée sur le plan fédéral, ce serait une mauvaise chose, parce que pour le pays, il est important que l’on puisse prendre des décisions, soutenir l’emploi, les investissements, faire reculer le chômage, ou s’attaquer au défi climatique ».

Sur la possibilité d’une coalition avec le Vlaams Belang, Charles Michel est très clair, c’est non. « Le roi a démarré les consultations, mais pour le MR pas question d’envisager des partis extrémistes et non-démocratiques comme le Vlaams Belang ou le PTB ». « Ma coalition préférée, est celle qui permet d’éviter les blocages et d’être concentré sur les décisions économiques et sociales », a encore déclaré le Premier ministre.

Enfin, interrogé sur le recul du MR dans les scrutins, Charles Michel reconnaît « un recul de toutes les formations politiques traditionnelles, la progression d’Ecolo, et du PTB. C’est la démonstration que l’on doit en permanence s’interroger pour mobiliser la confiance des citoyens ».

► Tous les résultats des élections fédérales, régionales et européennes 2019 (carte interactive)

Le direct sur mobile

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous