Elections 2019: «la N-VA a servi les thèmes du Vlaams Belang», a déclaré Louis Michel

© Dominique Rodenbach
© Dominique Rodenbach

Ce Mardi matin, Louis Michel, député européen et père de notre Premier ministre Charles Michel était sur le plateau de « La Première » comme invité de Thomas Gadisseux.

« Aujourd’hui les élections sont terminées, il faut prendre acte des résultats », a déclaré Louis Michel. « Les électeurs ont choisi, ça peut plaire ou déplaire. »

Louis Michel reste optimiste concernant la possibilité de former un gouvernement fédéral, malgré les écarts entre la Flandre et le reste du pays. « Je suis plutôt optimiste, mais il ne faut pas croire que ça va être facile. », a-t-il fait savoir. « Le pays n’est pas ingouvernable. »

Pour Louis Michel, le respect strict du cordon sanitaire du côté francophone a été utile. Lever le cordon sanitaire n’est pas souhaitable vis-à-vis du Vlaams Belang pour le député européen et ancien misnitre des Affaires étrangères qui a connu le dimanche noir de 1991.

Pour lui, c’est le roi qui doit maintenant jouer son rôle constitutionnel, « la monarchie dans des temps comme ceux-ci, tout comme les partis démocratiques, sont très important. » Louis Michel ne s’est néanmoins pas prononcé sur ce que devrait faire notre souverain, « quel que soit son choix, je le respecterai, » a-t-il ajouté au micro de la Première.

Louis Michel met en avant l’affaire Van Espen qui pourrait fortement avoir influencé les électeurs flamands dans leur choix et qui a bouleversé la population à l’approche des élections. LA N-VA aurait aussi son rôle à jouer dans la tournure des élections de dimanche dernier, « la N-VA a servi les thèmes du Vlaams Belang », selon Louis Michel. Les thèmes centraux du Vlaams Belang étant la sécurité et l’immigration.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous