Elections 2019: Peter Mertens (PTB-PVDA) furieux après sa rencontre avec Bart De Wever

Peter Mertens © Photo News
Peter Mertens © Photo News

Premier à rencontrer Bart De Wever dans le cadre de ses consultations pour la formation d’une nouvelle majorité en Flandre, le président du PTB-PVDA, Peter Mertens, n’a pas mâché mardi ses mots à son arrivée au Parlement flamand, où se déroulent ces discussions.

« On ne va pas participer au petit jeu de Bart De Wever, à la prise en otages du pays », a commenté le leader marxiste.

Président du premier parti de Flandre, Bart De Wever ambitionne de devenir ministre-président flamand. À cette fin, il a débuté mardi une série de consultations avec les présidents des autres partis, en débutant par le plus petit vers le plus grand sur base du nombre de voix récoltées dimanche.

À son arrivée, M. Mertens a d’emblée rejeté l’ambition confédéraliste de Bart De Wever. « On ne va pas utiliser le résultat des élections pour scinder le pays. L’électeur n’a donné aucun signe en ce sens. Nous ne négocierons donc aucun accord de gouvernement en échange de pareille scission », a-t-il martelé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous