Accueil Léna

Jeff Koons: «Tout peut se transformer en art»

Confessions de l’ancien guichetier du MoMa, qui est devenu l’artiste le mieux coté au monde. Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 11 min

L’artiste le mieux payé au monde est également un pro des interviews. Lorsque Jeff Koons décide de consacrer plus d’une heure de son temps, il le fait à fond. Il éteint son téléphone portable et s’excuse si quelqu’un entre à l’improviste dans son atelier new-yorkais. Il répète plusieurs fois le nom de son interlocuteur afin d’instaurer un contact chaleureux. Au bout de deux jours, il rappelle même pour donner des précisions sur la tradition qui lie sa famille au parti démocrate. Et pour dire qu’il n’existe aucune rivalité entre lui et David Hockney, le vétéran de la peinture qui vient d’être relégué à la deuxième place du classement des artistes vivants les mieux payés : « J’aime ses œuvres, nous avons passé du temps ensemble au Centre Pompidou de Paris, à Bilbao, à New York. Nous nous sommes bien amusés. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs