Accueil Culture

Arts de la rue: financements en hausse mais…

Jamais les subventions aux arts de la rue et aux compagnies n’auront été aussi élevées. Mais le secteur vient de beaucoup trop bas.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Les artistes du cirque, des arts de la rue et des arts forains ont-ils raison de parler de « sous-financement chronique » ?

Oui, si on s’en tient à la part infime que ce secteur représente dans la masse budgétaire de la culture : l’aide que leur réserve la Fédération Wallonie Bruxelles ne pèse « que » 1,84 million, sur un total de près de 104 millions consacrés à l’ensemble des arts de la scène. A titre de comparaison, le théâtre à lui seul absorbe 42,4 millions, l’Opéra royal de Wallonie 15,8 millions.

Mais peut-on vraiment comparer ? Comparer, c’est déjà opposer, or toutes les cultures ont grand besoin de leur financement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs