Décès suspect d’un enfant dans un centre d’asile: la chambre du conseil maintient la détention d’un suspect

Décès suspect d’un enfant dans un centre d’asile: la chambre du conseil maintient la détention d’un suspect

La chambre du conseil a décidé mardi soir de maintenir la détention d’Ali A. (20 ans), arrêté dans le cadre de l’affaire concernant le décès suspect d’un enfant de 9 ans au centre pour demandeurs d’asile de Broechem (Ranst, province d’Anvers).

Daniel, un garçon de 9 ans d’origine libano-palestinienne, a été retrouvé mort le 24 avril sur le site du centre, où il vivait avec sa mère. Il avait été vu pour la dernière fois le 22 avril vers 22h00 alors qu’il circulait à bicyclette. Le vélo a été récupéré un peu plus tard, mais le garçon demeurait alors introuvable. Le corps de la victime a été retrouvé deux jours plus tard lors d’une action de recherche sur les terrains du centre d’asile.

Cinq suspects, des hommes âgés de 19, 20, 21, 24 et 34 ans, ont été arrêtés dans le cadre de cette affaire. Les trois suspects les plus jeunes séjournaient au centre d’asile, à l’instar de la victime et de sa mère.

Ali A. et Fahmi A. sont soupçonnés de prise d’otage et d’assassinat. Raison pour laquelle, ils sont maintenus en détention. Tous deux ont fait des aveux partiels, mais se rejettent la faute. Fahmi A. avance également qu’il était mineur au moment des faits, mais deux scanners osseux suggèrent le contraire.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous