Accueil Monde Asie-Pacifique

Le deal avec l’Union européenne et le Vietnam relance le procès de la globalisation

Un caillou nommé… Belgique va-t-il faire dérailler la signature prévue le 25 juin d’un accord commercial avec le Vietnam ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

L’Union européenne compte formellement décider, le 25 juin, la signature d’un deal négocié depuis 2012 avec le Vietnam. Ce devrait être, après celui entériné avec le Canada et le Japon, le troisième et vraisemblablement dernier grand accord de libre-échange conclu sous l’égide de la Commission Juncker – soit, sur une période de cinq ans, ce qui témoigne quand même du caractère « poussif » du processus. Ce sera aussi « l’accord le plus ambitieux conclu par l’UE avec un pays en développement », a souligné le ministre roumain du Commerce Stefan Radu Oprea, à l’issue d’une réunion lundi avec ses homologues européens – et une plume au chapeau de la présidence semestrielle de l’UE assurée par Bucarest, dont c’était une « priorité ».

Mais il reste un caillou dans la chaussure de ce calendrier. Un caillou nommé… Belgique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs