Héritage de Johnny Hallyday: «C’est beaucoup plus qu’une victoire», pour l’avocat de Laura Smet

La justice française est bien compétente pour trancher le litige sur l’héritage Hallyday : la décision mardi du tribunal de Nanterre marque un revers pour la veuve du chanteur, qui souhaitait que le contentieux l’opposant à David Hallyday et Laura Smet soit tranché aux Etats-Unis.

Johnny Hallyday a conservé «jusqu’au bout un mode de vie tout à la fois itinérant et bohème, mais surtout très français, qui l’amenait à vivre de façon (...) habituelle, en France», a estimé le tribunal dans son ordonnance.

Malgré ses nombreux voyages et séjours aux Etats-Unis, il était résident français au moment de sa mort en décembre 2017, a-t-il conclu.

Le tribunal a notamment retenu les nombreuses tournées du chanteur, essentiellement dans l’Hexagone, auxquelles il a participé jusqu’à la fin de sa vie, et «qui ont toujours attiré un public exclusivement francophone et avant tout français».

« Plus qu’une victoire », pour le clan Smet

«C’est une décision extrêmement importante parce qu’elle marque l’attachement de Johnny Hallyday à la France et donc par contrepoint l’incompétence du juge américain pour traiter de ce dossier», a réagi Me Emmanuel Ravanas, l’un des conseils de Laura Smet, au TGI de Nanterre.

«Plus [Laeticia Hallyday] allongera la procédure, plus elle en sera elle-même victime. C’est un choix désormais à opérer entre une poursuite déraisonnée de la procédure ou un accord», a ajouté l’avocat.

«Ce n’est pas une victoire, c’est beaucoup plus qu’une victoire», a surenchéri Me Hervé Temime, un autre avocat de Laura Smet au micro de RTL.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous