Cyriel Dessers, buteur pour Utrecht qui décroche le dernier ticket européen aux Pays-Bas

@News
@News

En s’imposant 0-2 à Vitesse en finale retour des playoffs du championnat des Pays-Bas, Utrecht a décroché mardi le dernier ticket européen. À l’aller, les deux équipes avaient partagé l’enjeu (1-1). C’est Cyriel Dessers qui a inscrit le premier but (31e).

Dessers a été remplacé par Jean-Christophe Bahebeck (61e). L’attaquant français a été à la base du second goal inscrit par Simon Gustafson (77e). Utrecht, coaché par Dick Advocaat, 71 ans, qui avait fait un grand pas vers la qualification pour le deuxième tour préliminaire de l’Europa League, s’est retrouvé à l’aise suite à l’exclusion de Mohammed Dauda (78e). L’attaquant prêté par Anderlecht était monté au jeu à la mi-temps.

L’Ajax, qui a signé le doublé, disputera le troisième tour préliminaire de la Ligue des champions. Le PSV, vice-champion, entamera sa campagne en C1 un tour plus tôt. En Europa League, Feyenoord, 3e, est qualifié pour le 3e tour préliminaire et l’AZ, 4e, pour le deuxième préliminaire tout comme Utrecht.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. NETHYS

    Nethys, le grand déballage: Stéphane Moreau va quitter la holding

  2. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    L’idée d’une taxe kilométrique divise... et s’enlise

  3. Au vu des résultats de notre sondage, l’optimisme sans faille des informateurs Didier Reynders et Johan Vande Lanotte est difficile à expliquer... © Photo News.

    Grand Baromètre: les Belges disent non à une coalition PS-N-VA et non à de nouvelles élections

La chronique
  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite