Accueil Élections 2019

Deux élues du Vlaams Belang cèdent leur place à des hommes

Les deux femmes figuraient en deuxième position sur la liste européenne et sur la liste en Flandre-Occidentale.

Temps de lecture: 2 min

D’après Het Laatste Nieuws, deux femmes candidates sur les listes du Vlaams Belang, élues suite aux scrutins de dimanche, ont décidé de céder leur siège à un homme.

La première, Lut Deforche-Degroote, figurait en deuxième position sur la liste d’extrême droite en Flandre-Occidentale. Élue, elle a choisi de renoncer à son siège au Parlement flamand au profit de son suppléant, Emmanuel De Reuse. Une promesse faite avant les élections, d’après nos confrères : « Tout le monde sait qu’Emmanuel avait beaucoup d’ambition. Mais une troisième place était incertaine. Et une femme devait se mettre en seconde place, alors ils m’ont mis là et l’ont mis en premier suppléant », a-t-elle expliqué.

Une deuxième femme élue, cette fois au Parlement européen, sera remplacée par un homme du parti, Tom Vandendriessche. Patsy Vatlet était deuxième sur la liste, mais a choisi de privilégier son poste de trésorière du parti à celui de députée européenne. Un remplacement qui n’était apparemment pas convenu à l’avance : « J’ai été en charge du service financier pendant de nombreuses années et j’avais l’intention de combiner les deux. Mais quand je me suis inscrite sur la liste en janvier, on ne pensait pas avoir deux sièges. C’était donc quelque peu inattendu ».

Les lois électorales imposent aux partis de présenter des listes composées à parts égales d’hommes et de femmes, et que les deux premiers candidats de la liste soit de sexe opposé.

Le Roi reçoit le président du Vlaams Belang au Palais royal, une rencontre qui rompt avec la tradition (photos)

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Lambert Paul, jeudi 30 mai 2019, 14:07

    J'oubliais....... en fait cela doit nous donner à espérer , en effet si les élues NVA n'adhèrent pas à ce que le vb a fait, elles interdiront peut être à leur parti de faire une coalition en Flandre avec le vb , ce qui devrait débloquer sans doute la formation d'un gouvernement fédéral en bonne intelligence

  • Posté par Lambert Paul, jeudi 30 mai 2019, 14:03

    Si cela est avéré et cela semble l'être, alors peut être qu'en allant rapidement revoter le vb perdrait des plumes si les femmes flamandes de toutes générations changeraient leurs votes du vb vers d'autres partis bien plus respectueux des Femmes et de leurs droits, là je suis sans doute idéaliste , le vb devrait perdre +- 5% de ces votes, par contre si rien ne change ou même empire, là je serais très inquiet pour la condition féminine.

  • Posté par Deckers Björn, mercredi 29 mai 2019, 14:57

    Je venais à l'instant d'expliquer à une commentatrice visiblement "heureuse" des résultats des élections qu'il était peut-être temps pour elle de revisiter le sort des femmes dans les régimes d'extrême droite. Merci au VB par cette muflerie invraisemblable d'illustrer mon propos. Mme Spilman ci-dessous a bien raison. Extrême droite, intégristes catholiques et musulmans sont bien les deux faces d'une même pièce. Sinistre de voir combien des gens se laissent séduire par des arguments mensongers de modernité sociétale. Le VB et les frères musulmans ne sont pas des ennemis, ce sont des frères jumeaux!

  • Posté par Kabbedijk Irène, mercredi 29 mai 2019, 17:59

    Deckers Björn : en effet vous avez parfaitement raison, et ce n'est sans doute que le début des entourloupes!

  • Posté par Spilman Marie-Anne , mercredi 29 mai 2019, 14:46

    Au Vlaams Belang, c'est comme chez les Musulmans, la femme soumise ... Constant Depièreux

Plus de commentaires

Aussi en Élections 2019

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs