Accueil Société Régions Liège

Moby, une campagne pour sensibiliser à la pénibilité du métier, récemment entré en pénurie, de chauffeur

Moby, ce smiley souriant tenant dans les mains un volant, c’est ni plus ni moins le symbole de la campagne du FBAA portant sur les services de ramassage scolaire pour les élèves de l’enseignement spécialisé. Cette campagne entend accorder aux chauffeurs et aux convoyeurs l’attention qu'ils méritent par leur implication et leur rôle social. Un métier actuellement en pénurie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La campagne Moby vise à renforcer le lien qui se noue, pendant l’année scolaire, entre les chauffeurs et leurs passagers. Une façon de mettre en exergue les bons moments passés dans le bus, mais aussi de sensibiliser à la pénibilité et aux difficultés de ce métier si particulier. Des contraintes souvent négligées et méconnues du grand public.

« Moby représente le chauffeur soucieux de la sécurité. Il deviendra le logo du transport scolaire », explique un chauffeur au lieu de rassemblement à Hannut. Concrètement le secteur du transport en Belgique représente quelque 12.000 emplois dont 11.000 chauffeurs et une flotte totale de 7.000 véhicules.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs