Accueil Opinions Chroniques

Les habits neufs de l’ordre nouveau

La Wallonie présidée par Bart De Wever et la Flandre par Paul Magnette ? Avec un peu d’imagination, la réconciliation des deux grandes communautés du pays n’est pas impossible.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 3 min

Malgré leur grande imagination, on a l’impression que nos hommes et femmes politiques, sonnés par le dimanche électoral noir de noir, peinent cette fois à trouver leur inspiration dans les trésors du surréalisme.

Alors, aidons-les un peu.

Le plus épineux obstacle à une réconciliation des deux communautés du pays vient de ce que de part et d’autre de la frontière linguistique, chacun regarde son voisin comme un territoire ennemi. Et ses habitants comme des péquenots. Faut donc faire bouger les lignes, obliger ceux qui se regardent en chiens de faïence à quitter leurs positions. En les attirant les uns vers les autres avec des cadeaux imprévus.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Collard Anne, dimanche 2 juin 2019, 9:17

    Nous ouvrir l'esprit ! ...oui une proposition intéressante ! .. N'est ce pas un objectif trop important pour le confier aux politiques.

  • Posté par Lucas Danièle, vendredi 31 mai 2019, 13:32

    BAVO! Il FAUDRA faudra les contraindre, mais cela en vaut la peine! :-)

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs