Accueil Belgique

Satisfaction partielle pour les petits propriétaires

Pour les propriétaires ruraux de Walonie (NTF), ce changement de législation n’est qu’un premier pas dans leur volonté de mettre fin à la perpétuité du bail.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Pour l’association NTF qui représente les petits propriétaires ruraux de Wallonie, changer la législation fut un long combat pour rééquilibrer les droits et devoirs entre bailleurs et exploitants, soit comme elle le dit elle-même, « 5 ans de travail pour changer 50 ans d’abus »… NTF a toujours clamé « qu’un bail trop en défaveur des bailleurs avait pour effet de les faire fuir, au détriment des jeunes agriculteurs en recherche de terres à louer. Or, plus de 70 % des terres agricoles sont exploitées sous forme de location, faute de pouvoir les acheter à des prix accessibles. Plus de 200.000 ménages sont propriétaires de terres agricoles, la moyenne de la propriété étant de 2 ha. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs