Accueil Culture

La fin des Guignols à cause de Sarkozy? «C’est grotesque», clame son entourage

Benoît Delépine a du mal à croire à la fin des Guignols et y voit une manœuvre politique actionnée par Nicolas Sarkozy. Ce que dément son entourage.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Auteur historique de la grande période des Guignols et co-créateur de Groland, Benoît Delépine refuse de croire au scénario catastrophe d’une disparition immédiate des Guignols. «  Pour l’instant, je n’y crois pas. Ça me paraît tellement dingue  », a-t-il confié au Soir.

Il voit dans la volonté de Vincent Bolloré, patron de Vivendi, de supprimer l’émission historique une manœuvre politique, actionnée par Nicolas Sarkozy. «  Cela ressemble surtout à la proximité de l’élection présidentielle, avec Sarkozy. C’est une évidence totale. Or, c’est le genre de choses qu’ils ne pourraient pas faire l’année prochaine, parce que là ça se verrait trop, et ce serait un peu trop énorme. Et il y aura les primaires, avant ça. Si c’est le cas, ça me paraît une décision politique. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs