Accueil Économie

Une tuile pour le contribuable wallon

Selon une convention datant de 1990 entre la Région wallonne et le Fédéral, c’est la première qui doit payer pratiquement tous les coûts liés au démantèlement de Best Medical, soit 118 millions sur 127. La Région conteste mais paie… pour l’instant.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Les coûts pour assainir et démanteler le site Best Medical n’ont cessé de croître avec les années. En 2012, le troisième rapport d’inventaire du passif nucléaire belge, rédigé par l’Ondraf, évoquait un montant de 50,8 millions d’euros. Fin 2017, le quatrième rapport l’estimait à 127,9 millions, soit 2,5 fois plus ! Pour justifier cette inflation, l’Ondraf évoque une contamination des murs beaucoup plus profonde qu’initialement imaginée, des frais de sécurisation du site en hausse (contexte terroriste) ainsi que l’augmentation du coût du stockage des déchets.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs