Accueil Monde Amériques

Brésil: de nouvelles manifestations d’étudiants contre Bolsonaro ont lieu dans une cinquantaine de villes

La mobilisation des étudiants est due à l’annonce du gel de 5,1 milliards de réais (environ 1,16 milliard d’euros) dans le budget de l’éducation.

Temps de lecture: 2 min

Des milliers d’étudiants et d’enseignants sont descendus dans la rue jeudi dans une cinquantaine de villes brésiliennes pour une nouvelle journée de mobilisation contre des coupes budgétaires dans l’éducation annoncées par le gouvernement.

«Je suis ici parce que toutes les personnes d’origine pauvre méritent une éducation de qualité», a déclaré à l’AFP Kaio Duarte, qui étudie pour devenir assistant social, en manifestant à Brasilia, où près de 2.000 personnes étaient réunies près de l’emblématique esplanade des ministères.

«Je suis inquiet pour les prochaines générations, qui pourraient ne pas bénéficier de la même éducation que moi», a-t-il ajouté.

D’après le site internet d’informations G1, des manifestations avaient lieu dans une cinquantaine de villes de 18 des 26 Etats du Brésil à la mi-journée.

Le 15 mai, un million et demi de personnes s’étaient rassemblées dans plus de 200 villes de tous les Etats brésiliens.

Le président d’extrême droite Jair Bolsonaro avait alors traité les étudiants avec un certain mépris, les qualifiant d’«idiots utiles manipulés par une minorité experte qui compose le coeur des universités fédérales au Brésil». Des propos qu’il a semblé regretter ensuite, préférant évoquer des «innocents utiles».

La mobilisation des étudiants est due à l’annonce du gel de 5,1 milliards de réais (environ 1,16 milliard d’euros) dans le budget de l’éducation. Cela affecte notamment les universités fédérales, qui pourraient disposer de 30% de fonds en moins pour leurs dépenses de fonctionnement.

Une semaine après les manifestations de masse du 15 mai, le gouvernement a annoncé que des fonds de la réserve budgétaire seraient utilisés pour combler une partie du gel annoncé au préalable.

Mais la mobilisation des étudiants continue, face à un gouvernement qui a pris une série de décisions controversées en matière d’éducation, avec notamment une intention affichée d’«expurger le marxisme culturel» de l’enseignement.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une