La dépollution d’un site nucléaire coûte 119 millions à la Wallonie

La dépollution d’un site nucléaire coûte 119 millions à la Wallonie

Un lourd fardeau pèse sur la Région wallonne depuis 2012. A l’époque, l’entreprise Best Medical installée à Fleurus (Hainaut) dépose le bilan, laissant à la charge du public de gérer la dépollution de ce site nucléaire. Un chantier compliqué… et coûteux. Une facture de 127,9 millions à l’heure actuelle.

Pourtant, en 2012, l’Ondraf (qui gère les déchets nucléaires dans le pays) estimait le coût à 50,8 millions d’euros, soit deux fois moins. L’ardoise s’est remplie dans un rapport de 2017, dans lequel l’autorité estime le montant à charge de la Région à 118,9 millions.

Sauf que la Région conteste la situation. Pour elle, le fardeau financier doit être partagé. Si elle a déjà payé une partie du montant, c’est, nous dit-on au cabinet du ministre de l’Economie Pierre-Yves Jeholet (MR), uniquement « à titre d’avance » pour permettre à l’Ondraf de mener à bien ses travaux, « vu les problèmes de santé et de sécurité publique » que pose le site.

Des discussions entre notamment l’Etat fédéral, l’IRE (l’Institut national des radioéléments) et la Région wallonne seraient en cours pour définir la responsabilité financière de chacun. Car avant de passer dans les mains de la Région, le site de Best Medical était sous tutelle fédérale. Et c’est là le nerf de la guerre.

Tous les détails

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous