RD Congo: des milliers de personnes ont accueilli le corps d’Etienne Tshisekedi à Kinshasa (photos)

L’avion transportant la dépouille d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba, figure de l’histoire du Congo décédé à Bruxelles le 1er février 2017, s’est posé sur l’aéroport de Kinshasa jeudi à 19h22 (20h22 heure belge), selon des images de la télévision publique RTNC.

Son fils et actuel président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, menait la délégation présente à l’aéroport, avant une journée d’hommage vendredi et l’inhumation prévue samedi.

Le président Tshisekedi était cependant en retrait au moment où sa mère, Marthe, est descendue de la passerelle de l’Airbus en provenance de Bruxelles.

Un corbillard aux couleurs de la RDC attendait la dépouille mortelle de l’ex-opposant et ex-Premier ministre, ont rapporté des journalistes sur place.

Des milliers de personnes présentes

Quelques milliers de personnes attendaient en dehors de l’aéroport alors que la nuit était déjà tombée sur Kinshasa.

Le corps doit être conduit à la morgue, avant d’être exposé vendredi au stade des Martyrs puis d’être inhumé samedi à la N’Sele, dans la grande banlieue est de la capitale congolaise.

L’ex-opposant et ex-Premier ministre est décédé à l’âge de 84 ans des suites d’une embolie pulmonaire le 1er février 2017 à Bruxelles où il venait se faire soigner.

Sa dépouille reposait depuis dans un funérarium d’Ixelles, faute d’accord entre sa famille et l’ancien régime du président Joseph Kabila pour son rapatriement et l’organisation des obsèques.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Borders
» au Public.

  2. Dominique Leroy, remerciée par le personnel de Proximus lors de son arrivée au siège de l’entreprise ce jeudi. Le parquet, lui, enquête.

    La sortie très chahutée de Dominique Leroy

  3. Pierre-Yves Dermagne

    Vente de Voo et de Win: l’Arc-en-ciel reprend le contrôle dans l’affaire Nethys

La chronique
  • {L’Ardenne} ou {les Ardennes}?

    Morphologie et géographie

    Un billet de cette chronique a fait le point récemment sur les marques du nombre dans les noms propres. Si la règle générale prône l’invariabilité, elle connaît de nombreuses exceptions, y compris dans des noms de pays ou de régions. Depuis longtemps, le pluriel s’est imposé dans les Amériques, les Antilles ou les Pouilles  ; à date plus récente sont apparus les deux Congos, les deux Corées, les deux Vietnams. Peut-être sera-t-il question demain des deux Belgiques.

    Vu l’abondance de matière, d’autres toponymes ont été prudemment mis en réserve… en attendant que le loup sorte du bois. Cela vient de se produire le week-end dernier dans le magazine Sosoir, compagnon de votre quotidien...

    Lire la suite

  • Nethys: le chaos, la clarté et l’hystérie

    La clarté ou le chaos ? Il y a désormais des deux dans le dossier Nethys. Et il va falloir au nouveau ministre de tutelle, Pierre-Yves Dermagne, beaucoup de méthode, de sang-froid, d’expertise et d’indépendance politique pour dénouer ce sac de nœuds.

    Ces derniers mois, c’est l’opacité qui a régné sur la restructuration du groupe liégeois, confisquée par un management, un conseil d’administration, quelques hommes et...

    Lire la suite