Euro de basket: les Belgian Cats largement battues au Japon (91-75) en préparation

photo news
photo news

Les filles de Philip Mestdagh on été battues alors qu’Ann Wauters, en rééducation de son genou, n’a toujours pas repris la compétition. L’intérieure flandrienne et Lore Devos, en stage au Japon, n’étaient pas sur la feuille de match.

Avec 56 points encaissés à la pause, la Belgique avait déjà dû laisser filer ses hôtes qui creusaient l’écart en seconde période, un écart qui culminera à + 26 à la 23e (71-45).

Céleste Trahan-Davis a terminé meilleure scoreuse côté belge (12 points). L’Américaine de Castors Braine a pu jouer en préparation, malgré son statut d’étrangère. Son dossier de naturalisation n’a pas encore abouti et l’intérieure ne jouera pas à l’Euro. Julie Vanloo et Hanne Mestdagh ont rajouté 11 points, Antonia Delaere 10.

Déjà qualifiées pour les JO de Tokyo en 2020, les Japonaises, 10es au ranking mondial, avaient battu la Belgique (FIFA 16) après prolongation en phase de groupes à la Coupe du monde à Tenerife où les Belges avaient terminé 4es (et le Japon 9e).

La Belgique jouera à nouveau contre la Japon dimanche (7h00 belges) avant de prendre la direction de l’Espagne pour un tournoi à Saragosse avec les Espagnoles, championnes d’Europe, la Russie et l’Italie les 8 et 9 juin.

Emma Meesseman et Kim Mestdagh doivent rejoindre la délégation en Espagne en provenance directe de Washington où a débuté la saison WNBA. Après une courte période de repos après son titre de championne de France avec Lyon ASVEL, Julie Allemand est également attendue à Saragosse.

Les Belges entament leur préparation en vue de l’Euro du 27 juin au 7 juillet en Serbie et en Lettonie, où un top 6 est qualificatif pour l’un des tournois pré-olympiques.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le nouveau ministre des pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne, a annoncé qu’il allait demander des explications aux CA de Nethys et Enodia.

    Brutélé sur la vente discrète de Voo par Nethys: «On est considéré comme une partie négligeable»

  2. tshisekedi

    Félix Tshisekedi au «Soir»: «Ce n’est pas normal que le Congo soit l’un des pays les plus pauvres du monde»

  3. François Desquesnes et le CDH partagent les ambitions de la majorité, mais dénoncent un manque de clarté.

    François Desquesnes (CDH): «Le texte du PS, du MR et d’Ecolo pour la Wallonie tourne autour du pot»

La chronique
  • Vive le furlong!

    Pour retrouver la canicule, plongeons-nous un moment dans la tête de Boris Johnson.

    A quoi ressemblera dans son esprit la Grande-Bretagne après qu’elle ait fermé les volets et les mille sabords pour que rien ne vienne plus souiller les mocassins à glands des sujets de Sa Gracieuse Majesté ?

    A propos d’Elisabeth II, justement. Symbole essentiel de la Grande-Bretagne à l’ancienne que les Brexiters veulent reconstituer. Elle restera évidemment reine de la quinzaine d’Etats du Commonwealth dont elle est la cheffe d’Etat (dont l’Australie et le Canada). Mais, pour marquer le retour à la Belle Epoque, elle reprendra le titre d’Impératrice des Indes. Ça ne coûte pas cher et quelques gogos d’électeurs n’y verront que du feu. Permettant de sortir du placard ce magnifique slogan de jadis : un empire sur lequel le soleil ne se couche jamais – ce qui au passage permet de supprimer l’heure d’été, c’est toujours ça d’économisé.

    ...

    Lire la suite

  • «Nous avons une obligation de résultats»: chiche!

    Nous avons désormais une obligation de résultats. » Elio Di Rupo parlait d’or devant ses militants jeudi soir à Namur. Cette phrase vaut d’ailleurs au premier chef pour le (l’ex ?) président du PS qui s’est couronné ministre-président wallon et a mené les négociations menant à l’accord de gouvernement. Mais elle s’applique tout autant aux deux autres partis qui forment le nouvel arc-en-ciel.

    Se serrer les coudes...

    Lire la suite