Accueil Culture

Sam J. Miller

« La Cité de l’orque ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L’écrivain américain est une étoile montante de la science-fiction US. Et bientôt mondiale avec la traduction de Blackfish City en Cité de l’orque.

Dans ce monde, les grandes villes ont été submergées, des nantis ont construit une plateforme sur l’eau, entre Islande et Groenland, Qanaaq. Une ville où les luttes de pouvoir font rage entre les proprios et les gangs, sur fond de xénophobie, de divisions sociales, de violence exacerbée. Un décor époustouflant et des héros originaux et passionnants. Une vieille surgit, avec une orque et un ours blanc. Que vient-elle faire ? C’est le début d’un grand chambardement, évidemment. Où les héros ne seront pas épargnés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs