Accueil Belgique

Sans gouvernement, un risque de dérapage budgétaire

Sans gouvernement, pas de budget, ni de correction du dérapage. Pour autant, la Belgique serait-elle sanctionnée par les marchés ? Retour sur l’expérience de 2011…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La Belgique fédérale pourrait-elle se permettre une crise politique aussi longue qu’en 2010 et 2011 ? Côté budget, cela n’irait pas de soi.

Déjà, la Commission vient-elle de rappeler notre pays à l’ordre, jugeant que l’an passé, nous n’avons pas amélioré le solde structurel, contrairement à ce qu’affirme le gouvernement sortant.

S’ajoute le fait qu’il n’y a toujours pas de budget 2019, ni de mesures prises afin de corriger lu dérapage attendu cette année et les suivantes – puisque ce qui reste de la coalition Michel est en affaires courantes depuis fin décembre, le monde politique belge ayant exclu la tenue d’élections fédérales anticipées.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs