Accueil Culture

Les racines élémentaires de Riad Sattouf: «Ce qui m’a construit, c’est la lecture. Tintin était un refuge»

Riad Sattouf a décrit dans « L’Arabe du futur » sa jeunesse écartelée entre la Syrie et la France. Toujours, il s’est senti en décalage, dit-il au « Soir ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

Il nous reçoit chez son éditeur, Guillaume Allary, près des grands boulevards, à Paris. Avec lui, il entretient un rapport intime, dit-il. Fusionnel. L’association a conduit à un immense succès : quatre tomes de L’Arabe du futur et quatre tomes des Cahiers d’Esther. Derrière ces albums se cache un auteur pudique qui laisse entrevoir ses fêlures.

Je ne serais pas devenu ce que je suis si…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs