Accueil Sports Sports moteurs Rallye

Thierry Neuville, actuellement 4e du rallye du Portugal: «Nous devons être contents de cette première journée»

Peu disert sur le problème technique enduré par ses équipiers Loeb et Sordo, Thierry Neuville se montrait satisfait de sa première journée au rallye du Portugal.

Temps de lecture: 2 min

Visiblement fatigué par la longue journée qu’il venait de passer sous le cagnard portugais, Thierry Neuville se montrait satisfait de sa 4e place provisoire, derrière les Toyota de Tanak, Latvala et Meeke, et devant la Citroën d’Ogier.

« La matinée a été plus difficile que l’après-midi, qui s’est bien passée, et à la faveur de laquelle nous avons même pu nous rapprocher quelque peu de la tête grâce à deux meilleurs temps notamment », analysait le pilote Hyundai, sous le regard attentif de Kevin Borlée. « L’accident du Chili était dans un coin de tête, mais il n’a pas joué sur la performance. Nous avons surtout évité les pièges en ne prenant pas de risques insensés, ce qui nous place dans une bonne position pour demain. La journée sera longue et intense, mais j’espère plus rythmée qu’aujourd’hui où certaines attentes ont été longues, surtout avant le passage sur le circuit de rallycross de Lousada. »

Gilsoul : « Et pourquoi pas la victoire ? »

Pas plus que son pilote, Nicolas Gilsoul n’avait envie de s’exprimer sur la défaillance technique (alimentation d’essence) qui avait accablé Sébastien Loeb et Dani Sordo dès la troisième spéciale du jour. Le mot d’ordre de la discrétion avait visiblement été lancé avec fermeté au sein de l’équipe coréenne.

« Mais nous n’avons pas eu beaucoup de contacts avec l’équipe pendant la journée, car nos téléphones portables se sont souvent mis en mode ‘sécurité’ en raison de la chaleur qui régnait dans l’habitacle », invoquait Nicolas Gilsoul. « Bien plus que l’accident, c’est à la poussière qui planait dans la première spéciale que j’attribuerais le faux rythme sur lequel nous sommes partis. Pour le reste, nous avons plutôt bien supporté la chaleur. Et les écarts fixés à la fin de cette journée me poussent à l’optimisme. Pourquoi ne pas parler de victoire. C’est vrai qu’en occupant les trois premières places, les Toyota impressionnent. Mais elles n’ont pas toujours été un modèle de fiabilité. Voyons ce qui va se passer demain. La journée est très longue et promet des surprises. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Rallye

Analyse WRC: Kalle Rovanpera, baby-champion

À tout juste 22 ans, il a enfin rendu à la Finlande le titre de champion du monde. En remportant sa 8e victoire en Nouvelle-Zélande, et en explosant au passage tous les records de précocité. Itinéraire d’un self-made kid !

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

F1, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb