Les Belges peuvent désormais investir dans l’éolien en mer

© Belga
© Belga

Pour la première fois, des citoyens pourront investir dans l’éolien en mer. L’intercommunale limbourgeoise Nuhma propose désormais de consacrer son argent aux énergies vertes, plus particulièrement via la coopérative Eco2050, rapportent samedi L’Echo, Het Belang van Limburg et De Tijd. Depuis vendredi, les familles et les organisations peuvent souscrire aux actions de la coopérative, d’une valeur de 50 euros.

Nuhma, détenu depuis longtemps par les communes limbourgeoises, souhaite aujourd’hui ouvrir son capital aux citoyens. «Nous voulons les impliquer directement dans la transition énergétique et leur proposer un investissement intéressant assorti d’un dividende», explique le CEO Ludo Kelchtermans. Une participation ouverte à tous en Belgique, même si les formalités se font pour l’instant seulement en néerlandais.

La coopérative investira via un emprunt subordonné dans Z-Kracht, la division de Nuhma active dans le parc éolien belge en mer du Nord. L’intérêt versé sur cet emprunt sera variable. Pendant la phase de construction - plus risquée - ECO2050 percevra un intérêt de 6%. Lorsque le projet sera lancé, le taux oscillera entre 4 et 6%, selon la quantité d’énergie produite. Par conséquent, après une année très venteuse, ECO2050 réalisera davantage de bénéfices et distribuera un dividende plus élevé que lors des années où il y aura moins de vent.

Greta Thunberg n’ira plus à l’école durant un an

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous