Rallye du Portugal: Neuville et Hyundai se la jouent «tactique»

Rallye du Portugal: Neuville et Hyundai se la jouent «tactique»

Les écarts se sont très sensiblement resserrés, samedi au rallye du Portugal, à l’issue de la boucle matinale composée de trois spéciales (80 km). Alors qu’il comptait 24,2 secondes de retard sur Ott Tanak à l’issue de la journée de vendredi, Thierry Neuville (4e) a repris une demi-seconde à l’Estonien. Et a fait progresser son avantage sur Ogier (5e) de 1,6 à 1,9 secondes. Des cacahuètes donc !

Sordo puis Loeb s’intercalent

Pourtant, l’équipe Hyundai avait décidé de se la jouer tactique, samedi matin. Elle a commencé par demander à Dani Sordo de s’intercaler entre Ogier et Neuville dès le départ de la première spéciale du jour, afin de laisser une voiture-balai de moins devant les roues du Français. Puis, elle a demandé à Sébastien Loeb de faire de même avant la dernière spéciale de la boucle matinale. Rappelons que Sordo et Loeb ont perdu toute chance de bien figurer dans ce rallye suite à des problèmes d’alimentation d’essence survenus dans la 3e spéciale.

Neuville : « Notre roue supplémentaire ne nous a pas aidés »

Outre cela, Thierry Neuville est le seul pilote (avec Lappi) à avoir abordé cette deuxième étape avec deux roues de secours au lieu d’une seule, afin de bénéficier de deux pneus frais pour attaquer la dernière spéciale de la matinée, plus longue que les deux autres (37 km, après 20 et 22). « Mais au final, cette roue supplémentaire ne s’est pas avérée déterminante », constatait notre compatriote avant de rejoindre le parc de service de la mi-journée. « Et comme les chronos en témoignent, nous n’avons fait que grignoter notre retard sur ceux qui nous précèdent. »

Latvala revenu à 5 secondes de Tanak

Il n’empêche, la bataille fait toujours rage entre les cinq premiers classés, réunis en 25 secondes à peine. Celui qui a le plus perdu finalement, c’est Ott Tanak : l’Estonien a connu des soucis de freins dans la première spéciale. Et il n’était pas totalement ravi de sa voiture dans les deux suivantes. Au contraire, son équipier Latvala s’est montré particulièrement performant en réduisant son écart de 17,3 à 5,1 secondes sur son chef de file. On sait cependant que même si le Finlandais venait à passer, Toyota mettrait de toute façon tout en œuvre pour faire gagner l’Estonien, seul véritable candidat au titre des pilotes. Mais nous sommes encore loin du podium. Et les petits soucis rencontrés par la Toyota de Tanak rappelaient que tout peut encore arriver, et que nous sommes à peine au cap de la mi-course.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Grégoire Munster espère marcher un jour dans les traces de Thierry Neuville. @Hyundai

    Par DOMINIQUE DRICOT

    Rallye

    À la recherche du nouveau Neuville: Hyundai forme de jeunes pilotes pour le WRC

  • @AFP

    Par DOMINIQUE DRICOT

    Formule 1

    Hamilton complètement déjanté à domicile

  • Neuville était satisfait d’avoir mouché son équipier Tanak. @News

    Par Thierry Wilmotte, envoyé spécial à Alba

    Rallye

    Thierry Neuville a fait le job sous le soleil du Piémont

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous