Accueil Sports Sports moteurs Rallye

Rallye du Portugal: Thierry Neuville derrière les trois Toyota

Le Britannique Kris Meeke a remporté la première spéciale du jour et le Finlandais Jari-Matti Latvala les deux suivantes.

Temps de lecture: 2 min

Les Toyota ont confirmé leur domination samedi matin au Rallye du Portugal, la septième manche du championnat du monde WRC. Le Britannique Kris Meeke a en effet remporté la première spéciale du jour (Vieira do Minho) et le Finlandais Jari-Matti Latvala, les deux suivantes (Cabeceiras de Basto et Amarante). L’Estonien Ott Tänak qui n’a donc signé aucun scratch, est néanmoins toujours en tête du classement général provisoire, mais désormais directement sous la menace de son coéquipier Latvala, deuxième à 5,1 secondes. Meeke est troisième à 18,4 secondes.

Thierry Neuville (Hyundai i120 Coupé), excellent second de l’ES10 à 4,2 secondes du Finlandais, est quatrième du général à 23,7 secondes de Tänak. Le Français Sébastien Ogier (Citroën C3) est cinquième à 25,6 secondes.

Les Toyota conservent ainsi un net avantage sur leurs rivales avant les trois autres spéciales de la journée.

Tänak a toutefois rencontré des problèmes de freins dans l’ES8, qu’il a terminée en cinquième position.

Plusieurs pilotes se plaignaient beaucoup de la poussière soulevée par les voitures qui les précédaient.

« Nous avons demandé un intervalle de quatre minutes hier », soulignait Sébastien Ogier, regrettant que cela n’ait pas été accordé, même si Neuville l’estimait juste suffisant.

« Il y a vraiment trop de poussière, j’ai même dû m’arrêter car je ne voyais rien », a déclaré Esapekka Lappi (Citroën) à l’arrivée de la huitième spéciale. La suivante, la plus longue de la journée (37,6 kilomètres), se révélait très sableuse, le pilote finlandais de Citroën, sixième au général à 1 : 37.5, allant jusqu’à la comparer au rallye Paris-Dakar.

Le Français Sébastien Loeb (Hyundai i20 Coupé) est parti en retard pour jouer la stratégie de son équipe et avantager Neuville au maximum dans l’ES10. Il a fini neuvième à 24,4 secondes.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Rallye

Analyse WRC: Kalle Rovanpera, baby-champion

À tout juste 22 ans, il a enfin rendu à la Finlande le titre de champion du monde. En remportant sa 8e victoire en Nouvelle-Zélande, et en explosant au passage tous les records de précocité. Itinéraire d’un self-made kid !

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

F1, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb