Il est désormais interdit de fumer dans les jardins et parcs à Paris

Le Parc Monceau © AFP
Le Parc Monceau © AFP

Depuis vendredi, il est interdit de fumer dans 52 parcs et jardins publics de Paris, ce qui représente environ 10 % des espaces verts de la ville, selon les autorités de la ville.

Selon la mairie, cette interdiction fera de Paris « une capitale toujours plus accueillante ».

Les contrevenants seront passibles d’une amende de 38 euros (environ 42 dollars).

L’interdiction ne s’appliquera toutefois pas dans les plus grands parcs parisiens, fréquentés par les pique-niqueurs et les fêtards en été.

Selon les statistiques de l’Union européenne, le taux de tabagisme quotidien en France en 2014 était légèrement supérieur à la moyenne de l’UE et bien au-dessus de la plupart des autres pays européens.

Selon le ministère français de la Santé, le nombre de fumeurs quotidiens a diminué de 1,6 million depuis 2016 et représente désormais 25,4 % de la population.

Cependant, le taux de mortalité due aux maladies liées au tabagisme continue d’augmenter de 5 % par an chez les femmes en raison des effets de la hausse du tabagisme féminin des années 1970 aux années 1990.

Sur le même sujet
AmendeFrance
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous