Elections 2019: le Vlaams Belang répond à Theo Francken et la N-VA

Tom Van Grieke, le président du Vlaams Belang © Belga
Tom Van Grieke, le président du Vlaams Belang © Belga

Dans une interview accordée au Nieuwsblad, Theo Francken (N-VA) s’est dit prêt à discuter avec le Vlaams Belang : « Disons au Vlaams Belang : voici le ballon, lancez-vous vers le but au lieu de simplement crier depuis la tribune », illustrait l’ex-secrétaire d’État à l’Asile et la Migration ».

Et d’aller plus loins dans ses propos : « « Le plus stupide que nous puissions faire maintenant est d’exclure immédiatement le Vlaams Belang. Le Roi a finalement aussi compris ce message. Écoutons d’abord très attentivement leurs propositions et vérifions-les d’un point de vue juridique. Un arrêt de la migration, une sortie de la zone Schengen… Tout ça, c’est pour faire du bruit mais, maintenant, ils doivent devenir plus concrets », estime le nationaliste flamand.

Ce à quoi le Vlaams Belang a répondu via twitter sur le même ton employé par Theo Francken, en imageant un match de foot. : « Cher Theo Francken, si vous nous aidez, nous serons heureux de marquer. L’entraîneur Tom Van Grieken est prêt. Les partisans de la N-VA et du Vlaams Belang sont prêts. Ensemble, nous allons enfin laisser la Flandre marquer. ».

► Tous les résultats des élections : notre carte interactive

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous