Roland-Garros: Gaël Monfils continue sur sa lancée, et affrontera Dominic Thiem (vidéo)

Roland-Garros: Gaël Monfils continue sur sa lancée, et affrontera Dominic Thiem (vidéo)
Belga image

Gaël Monfils ne dévie pas de sa feuille de route : il se retrouve en deuxième semaine de Roland-Garros, là où les choses vont commencer à se corser avec un premier choc face au finaliste de l’année dernière, Dominic Thiem (4e).

Il avait dit avant le tournoi « y croire vraiment » cette année à Roland-Garros. Gaël Monfils peut continuer à rêver. La route est évidemment encore longue pour le 17e joueur mondial, aussi imprévisible qu’impressionnant par moments. Mais pour l’instant, les signaux délivrés depuis le début de la quinzaine sont plutôt très encourageants, et son genou droit, celui qui l’enquiquine régulièrement, a l’air de le laisser tranquille. Il n’a toujours pas perdu un seul set depuis le début du tournoi parisien, comme… Novak Djokovic et Roger Federer, les deux seuls autres joueurs à conserver cette virginité. Même Rafaël Nadal en a déjà perdu un.

Dans un match piégeux face à un jeune Français, qui plus est totalement inattendu à ce niveau, Antoine Hoang, 146e mondial, tombeur d’un sérieux client au tour précédent, Fernando Vedrasco, la +Monf+ a fait ce qu’il devait (6-3, 6-2, 6-3). Une victoire solide, en trois sets, sans avoir laissé la moindre place au doute. Un scénario parfait, rassurant. « Je n’ai pas perdu énormément d’énergie et c’est important », a-t-il expliqué après le match. Le voilà donc pour la 8e fois de sa carrière en deuxième semaine Porte d’Auteuil, onze ans après sa demi-finale sur la terre battue parisienne, son meilleur résultat. Le contingent bleu passe comme prévu à deux pour la semaine prochaine, avec Benoît Paire, deux tricolores de plus que l’année dernière.

Forcément, la pente va se raidir un peu plus face à Dominic Thiem, finaliste à Paris l’année dernière, et qui a éliminé l’Urugayen Pablo Cuevas (6-3, 4-6, 6-2, 7-5). Un match forcément compliqué. Mais c’est ce qui l’attend désormais après chaque victoire.

« J’ai un gros 8e de finale qui arrive. J’espère être à 100 %, 110 % voire 150 % grâce à vous. Mais je suis prêt là. », a-t-il annoncé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous