Accueil Sports Sports moteurs Rallye

WRC: Ott Tanak remporte le rallye du Portugal juste devant Thierry Neuville

Thierry Neuville, le pilote belge de l’écurie Hyundai, a décroché la seconde place au rallye du Portugal, derrière l’Estonien Ott Tanak, mais devant Sébastien Ogier.

Temps de lecture: 3 min

Nicolas Gilsoul avait prévenu : « Attendez dimanche, car Kris Meeke n’a pas encore fait sa traditionnelle petite bêtise… », avait ironisé le copilote de Thierry Neuville. Mais il avait raison ! Et en l’occurrence, le Britannique n’a pas commis une petite bêtise, mais bien deux : un tête-à-queue dans l’avant-dernière spéciale, puis une autre sortie, cette fois définitive, dans la dernière ! Avec pour conséquence de successivement permettre à Thierry Neuville, puis Sébastien Ogier d’achever le rallye du Portugal aux 2e et 3e places finales, derrière l’inaccessible Ott Tanak.

Tanak sur les freins !

Tout cela sur un fond de jeu tactique à la faveur duquel on a successivement vu Sébastien Ogier râler d’hériter sur le tard de cette dernière marche du podium, puis Ott Tanak carrément freiner à la fin de la « Power Stage » afin de ne pas y prendre les 5 points associés au meilleur chrono ! Pourquoi ? Tout simplement pour ne pas avoir à ouvrir la route dans 15 jours en Sardaigne !

La course au titre est à ce prix, dans ce championnat plus disputé que jamais. Et alors qu’il y avait 12 points d’écart entre le 1er (Ogier) et le 3e du championnat (Neuville) avant ce rallye du Portugal, l’écart est tombé à 10 unités, avec désormais Ogier qui compte 142 points pour 140 à Tanak et 132 à Neuville, plutôt bien récompensé après avoir vu ses équipiers être victimes d’un problème d’alimentation d’essence vendredi, dont sa voiture fut heureusement préservée.

Neuville : « Un bon résultat après le Chili »

« C’est vrai qu’il faut prendre ce résultat avec une grande satisfaction », disait le pilote Hyundai. « J’aurais encore voulu prendre un point de plus dans la Power Stage, mais nous avons abordé celle-ci avec des pneus (durs) qui avaient refroidi en raison de la longue attente qui nous a été imposée avant le départ de cette dernière spéciale, afin de dégager la voiture de Meeke. Il n’empêche, après notre mauvais départ de vendredi dû à un rythme trop lent, et puis aussi dans la foulée de notre gros crash au Chili, je pense que cette 2e place est à savourer. Bien sûr, en tant qu’équipe, on aurait sans doute aimé ramener un peu plus de points, mais c’est comme ça. »

Tanak : « Ma victoire la plus difficile »

De son côté, le vainqueur du jour, savourait lui aussi ce qu’il considérait comme la victoire la plus difficile de sa carrière : « Avant le départ, ce rallye s’annonçait pénible. Puis vendredi soir, on semblait pas mal. Samedi, les choses sont allées moins bien, et ce dimanche, tout s’est emballé ! », dit l’Estonien, avant de conclure sur une note ironique pour justifier le fait d’avoir ralenti le rythme afin de laisser le meilleur chrono à Ogier, et même le 2e temps à Neuville. « Sur la fin, j’ai effectivement choisi de préserver mes freins car je voulais éviter de rencontrer des problèmes sur le parcours routier… »

Les trois candidats au titre, réunis en 10 points, se retrouveront dans moins de 15 jours, au rallye de Sardaigne (13-16 juin).

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Rallye

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

F1, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb