Accueil

Les quatre principaux prétendants au poste de président de la Commission européenne

La course pour les plus hautes fonctions européennes est lancée. L’exécutif européen est à la recherche du successeur de Jean-Claude Juncker. Un équilibrage à réaliser entre nationalités, partis politiques…

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 2 min

C’est une nouvelle ère qui s’est ouverte la semaine dernière dans l’histoire des équilibres entre les grandes institutions de l’UE. Mardi dernier les 28 chefs d’État et de gouvernement ont confié à l’actuel président du Conseil européen, Donald Tusk la mission de constituer le paquet de nominations aux principales fonctions dirigeantes pour les cinq années à venir, c’est quasiment une mission de « formateur ».

Manfred Weber (PPE)  : le Bavarois, chef du groupe PPE au Parlement depuis 2014, est le candidat désigné du parti conservateur, toujours première force politique, mais sortie affaiblie du scrutin européen. Son manque d’expérience exécutive constitue une faiblesse qui lui est reprochée par Emmanuel Macron.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs