Les hôpitaux publics bruxellois sont en grève

© Le Soir/Dominique Duchesnes
© Le Soir/Dominique Duchesnes

Un préavis de grève pour les hôpitaux publics du réseau IRIS a été déposé par le front commun syndical socialiste (CGSP-ALR), chrétien (CSC-SP) et libre (SLFP),. Sont concernés les hôpitaux réunis sous la Faîtière Iris, qui a coalisé en 1995 les hôpitaux publics dépendant de CPAS : le CHU Brugmann, le CHU Saint-Pierre, l’Institut Bordet, l’hôpital des enfants Reine Fabiola (Huderf) et les Hôpitaux Iris Sud (Baron Lambert, Etterbeek-Ixelles, Bracops et Molière-Longchamp).

Cette grève de 24 heures a débuté dimanche soir et concerne le personnel soignant et administratif des onze sites bruxellois. Concrètement, leur fonctionnement devrait être similaire à un service du dimanche, avec un encadrement minimum maintenu pour les patients hospitalisés et les urgences. Des consultations pourraient en outre être annulées.

Soumis à toujours plus de pression, les travailleurs des soins de santé dénoncent un cercle vicieux : le sous-financement des hôpitaux entraîne des conditions de travail de plus en plus difficiles, par là même des burn-outs et des congés de maladie non remplacés, mais aussi des départs anticipés de jeunes qui quittent les métiers hospitaliers dépités.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous