Accueil Grands formats

Grand format – Une semaine au cœur du Conseil de sécurité de l’ONU avec nos diplomates

La Belgique siège pour deux ans au Conseil de sécurité des Nations unies. Une occasion unique de voir comment fonctionne le bras armé du « grand machin ». « Le Soir » a pu suivre les deux équipes durant une semaine.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 8 min

Huit heures du mat, New York s’éveille. A Bruxelles, c’est déjà le début de l’après-midi. Entre les deux villes, six heures de décalage. « Ce n’est pas toujours évident, mais on s’y fait », explique un des cinq diplomates de la cellule M2 du ministère des Affaires étrangères à Bruxelles qui centralise tout ce qui concerne le Conseil de sécurité.

De l’autre côté de l’Atlantique, l’équipe de dix-huit diplomates (neuf femmes et neuf hommes) commence la journée par un briefing quotidien à 8 h 30. Aux commandes, Marc Pecsteen de Buytswerve, le Représentant permanent de la Belgique à l’ONU. C’est le visage et la voix – posée – de notre pays au Conseil de sécurité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands formats

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs