Enfants abusés: huit viols sur dix concernent des mineurs

Enfants abusés: huit viols sur dix concernent des mineurs
D.R.

Quelque 84 % des viols recensés concernent un ou une mineur(e). Ce chiffre issu d’une étude de la Fédération des centres de planning familial des Femmes prévoyantes socialistes recoupe les résultats d’une enquête française, selon laquelle 81 % des cas de violences sexuelles débutent avant 18 ans (et même avant 11 ans, pour une victime sur deux, et avant 6 ans pour une victime sur cinq). Ce qui signifie que les enfants sont les principales victimes des violences sexuelles.

L’agresseur, souvent dans le cercle proche

Dans 96 % des cas, les agresseurs sont des hommes et dans 94 % des cas, ce sont des proches. Un enfant sur deux est abusé par un membre de sa famille, précise encore l’étude française de l’Association mémoire traumatique et victimologie, publiée en 2014.

Une femme sur dix est victime d’un viol ou d’une tentative de viol avant ses 18 ans.

En 2018, les services SOS Enfants (Wallonie et Bruxelles) ont clôturé 1.733 prises en charge, selon les chiffres communiqués à la demande du Soir. La maltraitance sexuelle a été diagnostiquée dans 21 % de ces prises en charge, soit 359 cas. Ces chiffres ne sont pas en augmentation par rapport aux années précédentes. Il s’agissait de 28 % de garçons et de 72 % de filles, les enfants ayant une moyenne d’âge de 10 ans. A noter qu’en moyenne, la maltraitance sexuelle est évoquée dans un signalement sur quatre, mais qu’elle n’est confirmée « que » dans deux cas sur trois.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous